La saison des camps de jour débute bientôt

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La fin de l’année scolaire, tant attendue par les enfants, marque le coup d’envoi des camps de jour à Montréal. Il en existe une multitude, généralistes comme thématiques. Il y en a donc pour tous les goûts. Et les langues n’échappent pas à la vague des séjours de jour pour enfants. À Montréal comme ailleurs, il est possible d’inscrire son enfant à un camp de jour en anglais.

Apprendre l’anglais en s’amusant

L’idée est simple: proposer des activités amusantes aux enfants, les divertir et les amuser, le tout autour de la pratique de l’anglais. Après tout, pourquoi se priver de les initier à une langue internationnale incontournable dès leur plus jeune âge ? D’autant que les vacances sont l’occasion pour eux d’apprendre de nouvelles choses sans surcharger leur rythme.

Apprendre dès le plus jeune âge

Les enfants commencent généralement l’apprentissage de la langue anglaise vers l’âge de 12 ans, à l’école. Ce qui peut paraître tard lorsqu’on regarde l’importance de cette langue dans le monde, mais aussi et surtout dans de nombreux milieux professionnels. D’autant que les enfants sont capables d’apprendre très rapidement les langues étrangères quand elles sont enseignées tôt, ce qui leur donne un bon avantage pour l’avenir.

Camp de jour: s’amuser en anglais

Les camps de jours apparaissent donc comme un compromis idéal pour apprendre l’anglais. Les cours sont dispensés pendant les vacances scolaires, et n’alourdissent pas leur programme d’école. De plus, les cours sont ludiques et s’accompagnent d’activités amusantes. Les journées se découpent comme tel: 90 minutes de cours d’anglais quotidiens, suivis d’activités de plein air et d’activités culturelles. Ainsi, les enfants apprennent l’anglais tout en s’amusant.

Et certains camps de jour anglais sont encadré par des professeurs anglophones, comme c’est le cas de cette école de langues pour enfants à Montréal: l’école Kodojo.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »